facebook 1

  • photo100
  • phot200
  • phot205
  • phot203
  • photo103
  • photo107
  • photo104
  • phot204
  • phot208
  • phot201
  • photo106
  • phot209
  • photo108
  • phot207
  • photo105
  • phot202
  • photo110
  • phot206
  • photo109
  • photo102

A TOUS LES DIRIGEANTS DES CLUBS

equipement arbitre

Réuni en séance ce lundi 8 avril 2019, le Comité Exécutif de province a rencontré un représentant de la C.F.A. (Commission Fédérale des Arbitres) en la personne de Monsieur Jacques MASSET. Il est bon de savoir qu’un représentant C.F.A. était délégué dans chaque province de la partie francophone du pays.

L’objet de leur visite était de faire prendre conscience aux instances provinciales qu’actuellement la violence verbale voire parfois physique était de plus en plus monnaie courante sur nos boulodromes. Ils nous ont donc demandé notre aide et notre appui pour les aider et les soutenir afin d'enrayer ce phénomène.

Nous C.E.P, voulons aussi vous conscientiser les clubs, en vous informant que quelles que soient  les circonstances, le Comité Exécutif s’engage dès à présent à apporter son aide et toujours soutenir le corps arbitral.

Nous rappelons également que sur les aires de jeux, seuls les arbitres prennent et sont à même de prendre des décisions sportives. Il n’entre donc pas dans les prérogatives des responsables des différents bureaux de prendre ou de contester leurs décisions. Qu’on se le dise !

Merci de sensibiliser vos affiliés. Nous savons que tout cela ne concerne qu'une infime minorité mais il faut l’éradiquer !

Merci pour votre aide.

COUPE FÉDÉRALE

Mons Huy
Victoire de la PETANQUE MONTOISE contre le RPC HUY 
en finale de la coupe francophone sur le score de 19 à 12.

COUPE 2019 - LES VAINQUEURS

COUPE  COUPE2
B49 - Le Muguet Laminois vainqueur de la Coupe provinciale 2019 face au B30 - Royal PC Wanze.
B34 - PC Pepinster vainqueur de la consolante face au B04 - PC Omal.

INFO F.B.F.P.

gestion montees et descentes CHF 2018 2019 Page 1Le Président Fédéral, Jean-Luc MELLEKER, informe officiellement de la non participation au championnat fédéral 2019-2020 des équipes des clubs du Silence (A33) et du Capri (B02) (suite au forfait conjugué du club, relégué en province). Il informe également que la journée de barrage pour l'accès au championnat fédéral initialement prévue le 23 mars 2019 est annulée.

Les champions des provinces de BWBC, Hainaut, Liège, ainsi que le club désigné par la province de Namur sont montants d'office en division Fédérale 2.

En conséquence, les 3 premiers de la division Fédérale 2 du championnat 2018-2019 sont montants en division Fédérale 1, soit le PC Rochefort, La Fanny Bivort et la Boule Vottemoise.

DOCUMENTS SAISON 2019 - 2020

info458Disposez dès à présent des documents "d'affiliation" et de "transfert" pour la saison 2019 - 2020 via le menu "Documents Utiles".
Important : les documents de "réaffiliation" seront remis lors de l’Assemblée Générale (ou par voie postale) à vos responsables de clubs.
Il vous suffit de les signer . Des cases vierges sont prévues en cas de modification de l’adresse, du n° de téléphone ou de GSM.
La copie de la carte d’identité n’est plus nécessaire pour les réaffiliations.

LA COKE AURAIT LA COTE CHEZ LES JOUEURS DE PÉTANQUE BELGE !

DOPING

Certains joueurs troqueraient le traditionnel verre de pastis pour un stimulant plus puissant : la cocaïne. De quoi secouer le monde plutôt calme de la pétanque.

 «  Je connais pas mal de joueurs belges qui prennent de la coke  », deux grands joueurs néerlandais, Kees Koogje et Edward Vinke, sont à l’origine de ces déclarations. Interrogés par Vice Sport, les deux hommes sont formels : il y a un problème de dopage dans le monde de la pétanque. On ne parle pas ici d’un petit verre ou d’une petite clope pour se détendre avant un match mais bien de l’utilisation de cocaïne pour doper ses performances.
 « Surtout en France et en Belgique, je pense qu'il y a une grosse utilisation de stupéfiants….il y a la coke ou l'herbe. Je connais pas mal de joueurs belges qui prennent de la coke. Ils vont aux toilettes et ne lancent plus une balle de travers quand ils reviennent. Ils se sentent invincibles  », voilà ce qu’a déclaré Edward Vinke.

Le monde de la pétanque belge réagit

Les accusations des deux Néerlandais ont dépassé les frontières et sont reprises par plusieurs médias flamands et même par le Guardian en Angleterre. Contacté par le média anglais, Stefaan Kausse, champion flamand de pétanque, tempère : «Oui, il y a ceux qui boivent une bonne bière lors d'un tournoi. Et de temps en temps vous sentez l'odeur d'un joint. Mais ils donnent l’impression que tous les joueurs de pétanque belges sniffent de la coke. Ce n'est pas vrai.» Mais Kausse ne nie pas qu’il y a un problème : «La pétanque est jouée à un très haut niveau. Et qui dit sport de haut niveau dit dopage. C’est aussi vrai pour notre monde.»

En réponse aux nombreuses accusations, Reinold Borré, président de la Fédération de pétanque de Flandre, invitent les auteurs d'allégations à nommer les joueurs suspectés de dopage : « Nous ne sommes pas au courant. Nos joueurs et les joueurs des championnats d’Europe et des championnats du Monde ont tous été contrôlés négatifs. Je pense que si vous accusez des gens, vous devez mentionner des noms. Sinon, vous devriez vous taire.  »

Objectif JO 2024

C’est que ce genre de déclarations entache une discipline qui rêve de devenir sport olympique en 2024. La Confédération mondiale du sport boules (CMSB), qui regroupe les trois disciplines que sont la pétanque, la boule lyonnaise et la boule italienne (raffa volo), est officiellement candidate pour intégrer les JO 2024 de Paris et son sort est encore en suspens. La décision devrait être prise en 2020.

Le Soir - le 15/01/2019 - (
par Julien Cambier (St.))